La musique de Savages est décidément pleine de tension latente. Dans l’album « Silence Yourself », que l’on vous a présenté comme l’un des meilleurs de l’année passée (ici), le groupe fait l’inventaire des émotions humaines les plus puissantes. Pour le clip de Husband, que le groupe avait partagé en septembre dernier, le minimalisme était de mise : des images du groupe et des plans sur leurs traits, leurs visages.

Pour Strife, le réalisateur Antoine Carlier s’est largement inspiré de la scène de meurtre de « L’étranger » d’Albert Camus. Deux personnages – d’âges différents – se toisent, puis se battent et, comme dans le chef-d’oeuvre, l’histoire tourne mal. Le plus intéressant dans cette mise en scène est le regard des deux individus et l’intensité des coups. A ce propos, Jenny Beth du groupe, écrit sur son blog que le clip se concentre « sur le physique intemporel de ces hommes et sur l’expression de leur physique, ils cherchent à se comprendre à travers le mouvement, l’action et leurs réactions mutuelles ».

Et puis, à la fin, le vide.