Nous avons tenté d’y voir plus clair en étudiant la cinquantaine de salles intra-muros, proposant une offre régulière en matière de musiques actuelles. Le choix reste forcément subjectif et potentiellement incomplet. Il permet toutefois de dégager certaines tendances et informations, à commencer par la topographie de l’offre parisienne : sur les 44 salles de notre études, une seule se trouve rive gauche. Et encore, il s’agit du Petit Bain, qui est amarré sur la rive de la Seine ! Les salles sont également regroupées dans les quartiers les plus populaires de la capitale : aucun des 5 arrondissements les plus chers de Paris n’abrite une des salles de l’étude. La très grande majorité des lieux se retrouvent dans les 10e, 11e, 18e et 19e arrondissements, avec la fameuse concentration sur le boulevard de la Chapelle (Barbes Rochechouart / Clichy). Cet axe qui suit la ligne 2 du métro accueille près 20% des salles de notre étude.

Cliquez sur chaque étoile pour avoir les infos détaillées d’une salle (capacité, prix, présence sur les réseaux sociaux). La couleur des arrondissements correspond au prix du m² pour la vente immobilière.


Pour visionner la carte en plein écran, cliquez ici.

Impossible de faire un panorama des salles parisiennes sans évoquer le prix des concerts dans ces lieux. Sur l’ensemble des salles de notre étude, nous avons calculé le prix médian des 10 à 20 prochains concerts de chaque lieu. Le résultat : un prix médian parisien de 19 euros, la salle la plus chère étant sans surprise Bercy avec un prix médian de 54,85 euros. Derrière, on remarque une corrélation évidente entre la jauge de la salle et le prix médian observé, même si, à capacité égale, des différences notables peuvent être soulignées : à jauge quasi-équivalente, le New Morning et les Bouffes du Nord proposent un prix médian de 26 euros alors que le Café de la Danse est à 19,9 euros et la Flèche d’Or à 13,80 euros.

Passez votre souris au dessus d’un point pour visualiser la salle et les chiffres correspondants.