Jay Shells est new-yorkais, graphiste et fervent défenseur des arts de rues. Il tient sa reconnaissance par des détournements d’étiquettes, de panneaux de signalisations ou d’affiches placardées dans les villes. Un art de détournement urbain qui découle du graff et ainsi de la culture hip-hop. Dans les transports en commun ou sur un lampadaire il remplace les réglementations habituelles par d’autres marquées de sa plume acerbe et drôle. En témoigne celle-ci.

Son dernier projet est une déclaration d’amour au hip-hop. Il tague les rues de New-York aux endroits mêmes où les figures du mouvement ont passé du temps, ont créé ou se sont simplement retrouvés. Au lieu de la simple annonce d’une rue ou d’un croisement, Nas vous décrit un quartier. Et il n’est pas le seul à qui Jay Shells donne la parole. Jay-Z, Guru (Gang Starr), A.G., Busta Rhymes, Cam’ron, KRS One, GZA et d’autres seront montrés au grand jour. A chaque coin, une référence.

New-York vient de trouver un archiviste de sa culture urbaine. Le webzine Animals s’est associé à l’artiste pour réaliser un reportage sur le projet « The Rap Quotes » qui retrace la pose des panneaux de signalisation et le but du projet.